On en parle depuis déjà un moment, le pass sanitaire européen est enfin arrivé et c'est votre nouvel ami pour voyager en avion (oui, un de plus). Pour vous aider à organiser au mieux votre prochain voyage, voici un résumé de ce que vous devez savoir au sujet de ce fameux pass sanitaire avion. Oh de rien, ça nous fait plaisir.

Dernière mise à jour : 29 juillet 2021, aux aurores.

Le pass sanitaire européen, c'est quoi ?

Le pass sanitaire européen est utilisé depuis le 9 juin 2021 et permet entre autres de reprendre des activités agréables rassemblant un certain nombre de personnes et également de faciliter les passages aux frontières.

Il consiste en la présentation numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier d’une preuve sanitaire (on en parle juste après).

Suite aux annonces d'Emmanuel Macron du 12 juillet 2021, le pass sanitaire est étendu :

  • depuis le 21 juillet 2021, le pass sanitaire est obligatoire dans les lieux de loisirs et de culture (théâtres, salles de spectacle, cinémas, salles de concerts, festivals, parcs d'attractions, salles de sport...) de plus de 50 personnes ;
  • début août 2021 (le 9 a priori), il sera également obligatoire pour les clients et salariés des lieux de vie publics : cafés, bars et restaurants (terrasses incluses), trains, avions (même pour les vols internes) et cars pour les longues distances, centres commerciaux, maisons de retraite, hôpitaux, établissements socio-médicaux. D’autres lieux pourront s’ajouter à cette liste par la suite si nécessaire selon la situation épidémique.

Pour tenir compte de la situation spécifique de certaines catégories de personnes, l’obligation du pass sanitaire est repoussée au 30 août pour :

  • les jeunes de 12 à 17 ans ;
  • les salariés des lieux et établissements recevant du public.
Gratuit : un mémo à coller sur votre frigo

Bref, si passer l'été sur votre canapé à regarder Camping Paradis ne vous fait pas vibrer (étonnant), il va falloir vous munir de ce fameux pass sanitaire.

Comment obtenir le pass sanitaire européen pour voyager ?

Pour pouvoir voyager à partir d'août en avion, en train et même en car pour des trajets longue distance, il vous faudra impérativement un pass sanitaire valide.

Comme indiqué plus haut, un pass sanitaire européen valide consiste en la présentation numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

#1 - Le certificat de vaccination

La vaccination est aujourd'hui fortement recommandée et surtout ouverte à toutes et à tous en France.

Pour obtenir son certificat de vaccination, il faut pouvoir justifier d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire post-injection finale soit :

  • 7 jours après la 2ème injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ;
  • 4 semaines après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ;
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de COVID-19 (1 seule injection).

Comment récupérer mon certificat de vaccination ?

Toutes les personnes vaccinées peuvent récupérer leur attestation de vaccination sur le site de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, n’importe quel professionnel de santé pourra retrouver une attestation de vaccination et l’imprimer si besoin. Pratique !

Portail de l'Assurance Maladie : vous verrez c'est très bien fait (pour une fois)


Une fois votre certificat de vaccination en main, il suffit de scanner le QR code pour l’importer et le stocker dans votre téléphone, grâce à l'application mobile TousAntiCovid.

#2 - La preuve d'un test négatif PCR ou antigénique de moins de 72 heures

Si votre schéma vaccinal n'est pas complet, vous pouvez toujours réaliser un test PCR ou antigénique pour avoir un pass sanitaire valide. Le Gouvernement Français accepte le test comme preuve pour le contrôle sanitaire aux frontières quand ce dernier est de maximum 72h.

Ça va bien se passer...

Très bon à savoir : à l'automne, les tests PCR et antigéniques de dépistage du COVID-19 de « confort » (c'est-à-dire réalisés pour voyager ou bien pour se rendre dans un lieu où le pass sanitaire est obligatoire) deviendront payants. Seuls les tests PCR ou antigéniques prescrits par un médecin ou pour les personnes en situation de cas contact pourront être pris en charge par l'Assurance Maladie.

Comment récupérer ma preuve de test négatif PCR ou antigénique ?

Tous les tests PCR et antigéniques génèrent une preuve dès la saisie du résultat par le professionnel de santé dans SI-DEP. Elle peut être imprimée en direct et est également envoyée au patient par email et SMS afin d'aller la récupérer sur le portail SI-DEP. Pour importer sa preuve de test négatif dans TousAntiCovid, le patient peut :

  • scanner le QR code présent sur le document papier ou PDF qui accompagne le résultat du test ;
  • cliquer sur le lien dans le portail SI-DEP pour importer directement le résultat du test dans TousAntiCovid.

Les délais en vigueur pour la validité du test (72h pour les voyages en avion) sont stricts au moment de l'embarquement. Il n'y a pas de flexibilité à 2 ou 3 jours, donc faites bien vos calculs pour ne pas avoir à dire adieu à vos vacances.

#3 - Le certificat de rétablissement de la COVID-19

Pour cela, il faut présenter le résultat d'un test positif (PCR ou antigénique) daté de plus de 11 jours et de moins de 6 mois. Ces tests positifs permettent d’indiquer un risque limité de réinfection à la COVID-19.

⚠ Le certificat de rétablissement n'est plus valable dès que la contamination a plus de 6 mois.

Comment récupérer mon certificat de rétablissement de la COVID-19 ?

Le processus pour récupérer sa preuve de test positif est le même que pour les tests négatifs via SI-DEP (voir #2 - Comment récupérer ma preuve de test négatif PCR ou antigénique ?).

Autres questions sur le pass sanitaire

Voici venue l'heure des questions-réponses !

Pourquoi le pass sanitaire est-il utilisé en France ?

L'utilisation du pass sanitaire en France est un outil permettant de minimiser les risques de contamination par le virus. Grâce au pass sanitaire, on peut rouvrir des établissements et reprendre des activités normales rassemblant un nombre élevé de personnes.

Pour les voyages, le pass sanitaire européen est utile pour faciliter le passage aux frontières, étant donné que beaucoup de pays demandent des documents faisant état d’un test négatif récent, d’une preuve de rétablissement ou d’un certificat de vaccination pour accéder à leur territoire (à vérifier au cas par cas).

À partir d'août 2021, le pass sanitaire permettra également de prendre l'avion (vols internes et internationaux) mais aussi le train ou le car pour des trajets de longue durée.

C'est quoi le "pass sanitaire frontières" ?

Le "pass sanitaire frontières" est mis en œuvre dans le cadre du certificat vert européen et du contrôle sanitaire aux frontières. Il permet de sécuriser l’entrée sur le territoire métropolitain, de faciliter la mise en œuvre des mesures de contrôle sanitaire aux frontières ainsi que de lutter contre la falsification des documents de preuves.

À partir de quand et jusqu’à quand le pass sanitaire sera-t-il utilisé ?

Le pass sanitaire est entré en vigueur le 9 juin, conformément au plan de réouverture présenté par le Gouvernement Français pour accompagner l’augmentation de la limite de personnes autorisées dans certains événements ou établissements ouverts au public.

L’utilisation du pass sanitaire COVID-19 est aujourd’hui autorisée au plan juridique jusqu’au 30 septembre 2021 par la loi de gestion de la sortie de crise sanitaire. Affaire à suivre...

À partir de quel âge le pass sanitaire européen est-il exigé ?

Le pass sanitaire COVID-19 est exigé à compter de 12 ans. Il s’agit pour les enfants d’avoir une preuve de test négatif (RT-PCR ou antigénique, par voie salivaire ou naso-pharyngée) ou une preuve de rétablissement. Avec l’ouverture de la vaccination à compter de mi-juin pour les enfants de 12 à 18 ans, le pass peut aussi être un schéma vaccinal complet, comme les adultes (pas de jaloux).

Le format papier est-il valable ?

Oui. Le pass sanitaire consiste en la présentation numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier d'une des 3 preuves sanitaires : certificat de vaccination, résultat négatif d'un test PCR ou antigénique ou certificat de rétablissement.

Le certificat de rétablissement est-il accepté partout dans l'Union Européenne ?

Ça dépend (désolée c'est vague mais c'est la vie). Le certificat de rétablissement constitue une preuve sanitaire d'un point de vue du Gouvernement Français pour pouvoir prendre l'avion, le train ou le car à partir d'août 2021. Pour savoir s'il permet également d'accéder au pays de destination, il faut vérifier les conditions au cas par cas sur le site de France Diplomatie ou TravelDoc.

Comment obtenir mon pass sanitaire français si j'ai été vacciné à l'étranger ?

Pour les Français vaccinés à l'étranger, il devrait être possible d'obtenir bientôt une équivalence.

« D’ici à la promulgation de la loi, nous aurons solutionné ce problème et l’ensemble des Français de l’étranger et des touristes vaccinés avec un schéma vaccinal complet revenant sur le territoire national auront une équivalence et pourront circuler comme les autres citoyens sur le territoire national », a ainsi expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

Ceux-ci devraient donc voir leur vaccination transposée en France par un QR code.

Le certificat de rétablissement suite à l'infection à la COVID-19 est-il disponible dans l'application TousAntiCovid ?

Oui car il s'agit du résultat d'un test positif (PCR ou antigénique) daté de plus de 11 jours et de moins de 6 mois.

Pour importer sa preuve de test positif dans l'application TousAntiCovid, il suffit de scanner le QR code présent sur les résultats ou bien de cliquer sur le lien dans le portail SI-DEP.

Peut-on se faire rembourser un test PCR fait à l'étranger pour avoir un pass sanitaire valide au retour en France ?

Seulement si vous avez une prescription médicale (détails sur le site de l'Assurance Maladie).

Est-ce que le pass sanitaire européen est un pass vaccinal ?

Le pass sanitaire européen ne se résume pas seulement à un pass vaccinal, puisque le test négatif et le certificat de rétablissement sont également admis comme preuves.


Ces mesures sont susceptibles d'évoluer (comme beaucoup de choses ces temps-ci) et sont valables pour le cas français et l'espace Schengen : Union Européenne ainsi que Liechtenstein, Suisse, Islande, Norvège, Monaco et Andorre. Avant tout voyage, renseignez-vous bien sur les modalités d'entrée dans le pays de destination sur France Diplomatie ou TravelDoc.

Vous avez encore des questions sur le pass sanitaire ? Écrivez-nous sur Instagram ou par email (c'est comme vous préférez). Quand vous êtes frais et dispo' pour voyager, venez réserver les meilleurs billets d'avion dans la joie et la bonne humeur sur Ulysse.

Source principale de cet article : le site du Gouvernement bien sûr !